Article sur « Le bouddha de bronze » sur le blog « le journal du Cambodge »

Une envie frénétique de partir ?
De « se faire la belle de l’Occident » ? Ce livre est pour vous.

Après, ne vous étonnez pas de vous retrouver à bord d’un vieux rafiot qui vous fait remonter le Mékong à la recherche d’un bouddha de bronze. Ou d’accompagner un académicien français plus heureux dans les bas-fonds de l’Asie que dans son fauteuil quai Conti. Ne soyez pas surpris, dans la région des hautes terres des Jaraïs, des Stiengs et des Braos, d’entendre un Français né dans la jungle et qui ne l’a jamais quittée, déclarer que la nature peut se passer de l’homme mais pas l’inverse.

Aventures oniriques ? Balades initiatiques ? Récits historiques ? À chacun ses rêves d’évasion.

Avec une écriture fluide, vive comme l’eau d’une rivière des Boloven, Romel nous immerge dans la luxuriance de l’Indochine. Héroïques ou humbles, ses personnages révèlent que l’on trouve toujours plus grand que soi.

http://lejournalducambodge.blogspot.fr/2014/01/le-bouddha-de-bronze.html