Archives pour la catégorie Presse

Dane Cuypers fait une superbe critique du « bouddha de bronze » sur son blog

 

C’est le plus joli livre que j’ai lu sur le pays khmer depuis Pierre Loti. Oui. Un voyage sensuel où les mots dessinent les ciels  somptueux ou tourmentés, reflètent les  sortilèges du grand  fleuve, mère de toutes les rivières, soulèvent la terre rouge du Mondolkiri, font écho aux éclats de rires des enfants , délivrent les tiédeurs et les parfums du soir, Vous savez comme les Incipit, les débuts de texte, sont essentiels (Aragon en a fait un livre,  »Je n’ai jamais appris à écrire ou les incipit » ).   Nous virons de bord et ma vie change de cap  … est celui du Bouddha de bronze.

Lire la suite ici : http://www.atmotsphere.org/?p=2267

Article sur « Le bouddha de bronze » sur le blog « le journal du Cambodge »

Une envie frénétique de partir ?
De « se faire la belle de l’Occident » ? Ce livre est pour vous.

Après, ne vous étonnez pas de vous retrouver à bord d’un vieux rafiot qui vous fait remonter le Mékong à la recherche d’un bouddha de bronze. Ou d’accompagner un académicien français plus heureux dans les bas-fonds de l’Asie que dans son fauteuil quai Conti. Ne soyez pas surpris, dans la région des hautes terres des Jaraïs, des Stiengs et des Braos, d’entendre un Français né dans la jungle et qui ne l’a jamais quittée, déclarer que la nature peut se passer de l’homme mais pas l’inverse.

Aventures oniriques ? Balades initiatiques ? Récits historiques ? À chacun ses rêves d’évasion.

Avec une écriture fluide, vive comme l’eau d’une rivière des Boloven, Romel nous immerge dans la luxuriance de l’Indochine. Héroïques ou humbles, ses personnages révèlent que l’on trouve toujours plus grand que soi.

http://lejournalducambodge.blogspot.fr/2014/01/le-bouddha-de-bronze.html

Nouvel article dans le journal de Saône et Loire

Du cœur à l’ouvrage en Charolais.

lejsl

Durant une trentaine d’années, elle a travaillé comme directrice de publicité dans des groupes de presse à Paris comme Les Échos , Le Point ou Groupe Test. Véronique Garcin a retrouvé récemment ses racines, à Charolles, une fois jeune retraitée. Mais dynamique de nature, après avoir rénové la maison de ses grands-parents paternels, elle a fait de sa nouvelle demeure charolaise le siège de sa maison d’édition, Arconce Éditions, créée en avril dernier avec juste 3 000 €.

Gérante de l’entreprise, Véronique veut en faire, « un instrument de promotion du terroir local et de sa culture en ouvrant ces thèmes sur le monde extérieur ».

Par ailleurs, elle met à profit son expérience comme consultante pour l’association Égée (Entente des Générations pour l’Emploi et l’Entreprise), en contribuant bénévolement à la formation de jeunes chômeurs du Charolais, en les sensibilisant aux techniques de recherches d’emploi. À savoir rédiger un CV et une lettre de motivation, ou préparer et simuler un entretien d’embauche. Elle s’implique dans cette action en partenariat avec le Pôle Emploi de Digoin, et les lycées Wittmer à Charolles, et Camille-Claudel à Digoin.